Trendtalk / « Pourquoi Los Angeles demeure le catalyseur du cool ? »

16 juillet 2019

À l’ère des femmes, les lignes bougent.

Au-delà les frontières françaises, qu’en est-il de ces nouveaux comportements liés au corps, à la beauté et au monde. Une plongée dans le féminin sous un angle international, avec une première escale à Los Angeles, terre ancestrale du cool.

Avec un taux d’ensoleillement presque insolant, une atmosphère mi-urbaine mi-balnéaire, un printemps perpétuel qui suggère le paradis acquis pour toujours,  Los Angeles possède toutes les conditions propices pour un état d’esprit plus léger et ralenti. Contrairement aux hyperactives parisiennes et shanghaienne, à L.A on prend le temps, on le décompose, on le ralenti. Un ralentissement qui  influe sur une conception de la mode moins orthodoxe et plus « slow ». Couplé au slow, l’environnement ultra connecté à la nature, à la végétation et à l’océan favorise l’émergence d’une prise de conscience, cristallisée par la montée de ces labels mode qui essayent de « faire de leur mieux » (Reformation, Christy Dawn, Lykke Wullf, Rachel Allegra, Faircloth supply, Dôen , Boyish Jeans, Triarchy…).

Si la cité des anges rafraîchit la mode et s’éloigne des diktats consuméristes, elle tend à en créer des nouveaux, davantage fondés sur la dictature du corps parfait et de la tête saine. Néanmoins, l’explosion du digital et l’avènement de Netflix font doucement exploser les canons, en représentant des beautés à contre-courant, disruptives et rafraichissantes, débridant la conception de la beauté californienne. Où quand l’imperfection backstage balaye la perfection « on stage » d’Hollywood et le healthy life tiré à quatre épingles.

Les 3 points clés à retenir de la conférence :

1# – LA NETFLIXISATION DU STYLE ET DU LIFE STYLE // EXPRESSION DU « CONTRE GLAM »

2# – LA MONTÉ DES NOUVEAUX DIKTAT DU COOL : LA « GLOW GENERATION, LA BEAUTÉ VIENT AUSSI DE L’INTÉRIEUR »

3# – LE COOL GREEN / LA MONTÉE DES LABELS CALIFORNIENS ECO- CLEAN & ECO-FEMINIST

Pour plus d’infos sur la conférence, contacter : odile.lecoeur@leherpeurparis.com

Retour